CPF et abondement employeur: mode d'emploi

Partager cette actualité :

27 NOV

Depuis septembre 2020, les employeurs du privé ont la possibilité d’abonder les comptes personnels de formation de leurs salariés en quelques clics seulement.

 

Comment ça marche ?

 

L’abondement employeur s’ajoute au crédit annuel de base que les salariés reçoivent de la Caisse des dépôts sur leur CPF (500€ minimum à mi-temps).

L’objectif : créer un équilibre entre leur autonomie à choisir une formation et le rôle de l'employeur dans leur montée en compétences.

Pour cela, l’employeur se connecte sur le portail de déclarations sociales Net-entreprises.fr et renseigne le nom du salarié concerné, son numéro de sécurité sociale ainsi que le montant qu’il souhaite verser.

La dotation se fait par virement à la Caisse des dépôts qui crédite ensuite le CPF.

L’abondement employeur se fait dans trois cas de figure :

-        A la demande du salarié lorsque ce dernier a besoin d’un co-financement. Le versement est alors volontaire.

-        Suite à un licenciement pour refus d'un accord collectif. Dans ce cas, l’employeur est tenu de verser au moins 3000 euros sur le CPF du salarié.

-        Lorsque l’employeur ne respecte pas ses obligations en termes d’entretien professionnel.